web analytics

Courir pour une cause

Les causes et les valeurs

sclerose-sp-120px

Comme entreprise socialement responsable, l’Ultra-Trail Harricana est fier d’être associée avec la Société canadienne de la sclérose en plaques. Pour soutenir cet organisme, une campagne de collecte de fonds se déroulera tout au long de la saison pour recruter des coureurs sensibles à la cause et qui relèveront le défi pour appuyer la recherche dans le but d’aider à vaincre cette maladie. L’an dernier, la campagne a remis près de 10 000$.

FAIRE UN DON

Si vous avez des questions vous pouvez rejoindre Mathieu Rodrigue, coordonnateur de campagne de financement à la SCSP : Mathieu.Rodrigue@scleroseenplaques.ca

Sébastien Boivin, porte-parole d’Harricana pour la Société canadienne de la sclérose en plaques – Division du Québec

Sébastien-Supporteur

Bonjour,

Je suis le porte-parole de la cause et moi-même atteint de la sclérose en plaques. J’ai fondé le projet Harricana avec Geneviève Boivin, ma soeur, et Sébastien Côté pour soutenir la recherche sur cette maladie. Grâce à vos dons, il y a beaucoup d’avancement dans le traitement de la maladie. J’attends vos dons sur ma page personnelle comme coureur supporteur. Merci!

Biographie de Sébastien Boivin

Voyageur, grand parleur et grand faiseur, Sébastien Boivin a appris il y a quelques années qu’il était atteint de la sclérose en plaques. Avant que sa vie bascule, Sébastien était un homme, un « chum » et le père comblé de Félix et Zacharie et ce n’est pas cette damnée maladie qui allait l’arrêter. Polyvalent, il a vite troqué ses marteaux et sa ceinture de « jobber » contre un micro et un boulot en organisation d’événements. Mais la vie a parfois de ses coups bas… Alors qu’il prenait la route des vacances, le jour même de ses 34 ans, Sébastien a été victime d’une encéphalite herpétique, une rare infection qui l’a ballotté entre la vie et la mort.

Parce qu’il est d’abord un bon vivant, Sébastien a choisi de revenir de ce côté-ci, mais la sclérose en plaques combinée aux séquelles de l’encéphalite l’ont contraint à une longue rééducation. Il a aussi dû se résoudre à accepter qu’il ne retournerait pas vivre dans sa belle maison ancestrale chérie de Grand-Fonds et à se résoudre à un centre d’hébergement et de soins longue durée (CHSLD). Avec sa détermination, il est parvenu à réapprendre à vivre, à parler, à écrire… Il ne marchera plus, mais développe quotidiennement son autonomie.

Aujourd’hui, Sébastien participe activement à l’organisation de l’Ultra-Trail Harricana du Canada. Il vous attend! N’oubliez pas de piquer un brin de jasette avec lui! Même s’il est un peu moins « faiseur » qu’avant, il est toujours parleur, pour notre plus grand bonheur!

Nos Partenaires

Présentateurs officiels

Principaux

Médias

Support

Financiers

Fournisseurs officiels

Communauté